fbpx

9 photographies et leurs histoires

Rencontre malgache

La première photographie de cette série a été prise à Madagascar, sur la route entre Fianarantsoa et Tuléar. C’était un voyage un peu particulier. Je répondais à une commande de reportage photo sur « Le Relais » une entreprise solidaire à Fianarantsoa, pour une publication dans Femme Actuelle. La délégation française de la fédération de l’habillement, organisateur de l’opération, était présente durant le voyage, ainsi que deux couples, grands gagnants d’un séjour à Madagascar pour visiter le Relais.

Au total, nous étions une douzaine de personnes à participer à ce séjour. Une seule journée n’était pas susante je décidais alors de prolonger de 24 heures supplémentaires ma visite au Relais. Ce jour-là, le chemin de retour vers l’hôtel me réservait une première belle surprise, la découverte d’un marché de zébus.

Arrivé à l’hôtel, le ciel commençait à se montrer menaçant. Malgré tout, je décidais d’aller me promener. A l’arrière du bâtiment, un petit chemin en terre rouge menait à un hameau. Le paysage et les couleurs étaient sublimes. Un des meilleurs moments photographiques du voyage. Quelques minutes avant que la pluie n’apparaisse, je s la rencontre de cet homme. Malgré la barrière de la langue, l’échange était profond, remplit de sourires !

Photographie aérienne du lac rose

La photo précédente est une photographie aérienne du Lac Rose, près de Dakar au Sénégal. Présent au Sénégal pour ma toute première commande photo, je devais seconder un confrère photographe. Un après midi, il me proposa de l’accompagner pour un vol en avion, il souhaitait réaliser quelques photographies aériennes.

Très enthousiaste, j’acceptais. Assis à l’arrière, c’était un petit avion de 4 places. Lui était à l’avant et une petite trappe lui orait la possibilité de prendre de beaux clichés. A l’arrière, point de trappe mais plutôt un chouette Plexiglas complètement rayé ! Un petit coin était un peu épargné et me permit de réaliser une vingtaine de photographies. Celle- ci est la seule exploitable, malgré un important travail sur le contraste an de retrouver des détails dévorés par le Plexiglas. Je vous présente ma toute première photographie aérienne !

Couché de soleil à Varsovie

Voici le centre de Varsovie en Pologne. Présent pour une commande, le temps était exécrable ! En plein hiver, le soleil se couchait tôt, vraiment très tôt mais lentement. Je me baladais quand je constatais cette lumière incroyable. Je me presse alors pour rejoindre mon hôtel, ma chambre au 14ème étage promettait de belle images. Malheureusement la photo n’est exploitable que sur internet et non pour l’impression. La fenêtre ne s’ouvrait pas, le manque de détails à l’agrandissement est visible.

Pierrot Men, photographe malgache

Réalisation du portrait de Pierrot Men, photographe malgache internationalement connu, à Fianarantsoa à Madagascar. Avant de partir sur cette île magnique, je connaissais déjà M. Men mais j’avoue n’avoir jamais pensé pouvoir le rencontrer un jour. Ma surprise fût grande lorsque j’appris que son atelier se trouvait en ville et de plus, qu’il s’y trouvait en ce moment même ! Une belle opportunité pour moi de réaliser une interview. Nous sommes restés longtemps à discuter de photographie et à se dévoiler nos travaux respectifs. Un beau moment de partage. Pierrot, si nous remettions ça ? Le soir même je réalisais la première photo de cet article ! Quelle journée !

Ganvié, le marché des pêcheurs

Cette photo a été prise à Ganvié, la cité lacustre du Bénin. Aux alentours de 5h du matin, les pêcheurs se rendent au marché pour y acheter de la nourriture mais aussi des proies pour la journée. J’avais décidé d’emporter mon fidèle acolyte, l’appareil photo, sans trop d’espoir de réussir à réaliser de bons clichés. Je savais mon Nikon D3 plutôt efficace en condition de basse lumière mais pour le coup, cela me semblait tout de même un peu extrême. A Ganvié la nuit est très noire, il n’y a aucun éclairage public !

Assis dans la pirogue avec mon guide, nous nous rendions sur les lieux lorsqu’une autre pirogue apparue, non loin de nous. Appareil photo en mains, je décidais de faire la mise au point sur la lampe à pétrole, en sous exposant pour garder un peu de vitesse. Ce n’est qu’au post- traitement que j’ai pu constater le potentiel de cette photo. L’une de mes préférés dans ma collection.

Vieil homme Ifugao aux Philippines

Je me baladais sur les hauteurs de Banaue, dans le nord des Philippines. J’étais arrivé la veille en n de journée et je ne savais pas encore que chaque jour, sans exception, à 15h, une pluie torrentielle faisait son apparition ! Pris de court, je me suis réfugié sous un abris sommaire en toit de tôle. Ce vieil homme, assis sur son banc, attendait lui aussi que le déluge cesse. Durant une heure, j’ai patienté à ses côtés en échangeant grâce aux quelques mots en commun. Nous avons surtout beaucoup ri ! Ce jour là n’était pas propice aux bonnes photos. Quelques jours plus tard, je suis retournés me promener dans le coin, sous une météo plus clémente. Il était là, au même endroit. J’ai saisi l’opportunité et ai réalisé ce portait. Je ne pense pas qu’il m’ait reconnu mais son magnique sourire était toujours présent !

Jeune bédouine de Petra

Voici le portrait d’une jeune bédouine à Petra, le fameux site archéologique en Jordanie. Je protais d’un week-end de libre, suite à une semaine de commande photo, pour visiter Petra avant de reprendre l’avion. J’avais passé deux jours à arpenter les lieux. Petra est un site gigantesque !

Fatigué, je décidais de me reposer quelques instants sur un rocher en observant les touristes. Cette petite lle s’est approchée de moi dans l’espoir de me vendre des souvenirs. Peu intéressé, elle me proposa alors de poser pour moi moyennant de l’argent. Contre cette pratique, je refusais. Néanmoins, elle resta assise à mes côtés. Sa journée avait été bien plus rude que la mienne. J’entrepris la conversation. Un marchand de boissons apparu, je lui en oris une. Pour me remercier, elle me proposa de faire son portrait.

J’aimerais beaucoup retourner à Petra pour essayer de la retrouver et lui orir cette photographie.

Ganvié, blanc harmattan

A nouveau une photographie de Ganvié, au Bénin. En décembre l’harmattan, un vent chargé en poussière en provenance du Sahel, se lève. Il ore une atmosphère singulière aux pays. L’humidité du matin associé au soleil levant en contre jour, m’ont permis la réalisation de cette photo quasiment monochromatique.

Il m’est souvent demandé si cette photo est retouchée, sachez que non !

Eléphant du parc Krüger

La dernière photo, mon ami Brice s’en souvient parfaitement et rien qu’à sa vue, il doit en trembler ! En voyage en Afrique du Sud, nous nous sommes rendus au Parc Krüger. C’était notre première journée, nous étions encore insouciants !

Nous avions décidé de nous arrêter près d’une mare pour observer une famille d’éléphants en plein breuvage et moment de jeux. La scène était incroyable. Au bout d’une demi-heure les pachydermes partent. Le plus imposant des éléphants du troupeau se positionne face à nous, permettant ainsi aux autres de passer derrière lui en sécurité. Aux anges, je mitraillais l’animal de photos, désirant absolument un portrait dont l’image ne serait composée que… d’éléphant !

J’attendais qu’il se rapproche un peu, ce qu’il fît. La sueur au front, Brice commençait à s’inquiéter. Je l’entends encore me dire : « Jul, là il est vraiment près ! »,
« Mais non » lui répondis-je ! Erreur ! L’éléphant commençait à montrer des signes d’impatience. Il secouait ses oreilles, levait la trompe et barrissait. Doucement, il frappait le sol de sa patte et s’avançait. Plutôt mauvais signe ! Quand je décidais de détacher enn mes yeux du viseur, je pus constater que l’animal était eectivement très près !

Brice suggérait la manière rapide en partant en trombe en marche arrière. Craignant de nir dans un fossé, nous décidions de reculer en douceur, montrant ainsi à l’animal que nous partions ! Bonne stratégie. L’éléphant fît demi-tour et moi j’avais mon portrait serré ! Apprenant de nos erreurs, les jours suivants nous prenions garde de positionner le 4×4 en marche avant, histoire de pouvoir déguerpir rapidement !

Laisser un commentaire

Retour haut de page