Vendre ses originaux – Marjolaine VUARNESSON #51

Dans cet épisode, Marjolaine VUARNESSON nous parle de ses photographies, de ses Polaroïds et de son livre "Apparitions".
Podcast photos : "Parlons livres photos"

Scannez ce qr code pour écouter le podcast sur votre smartphone

« Le scan est un peu obligatoire dans le sens ou je vends mes originaux. J’arrive à me séparer de mes originaux. Certains artistes ne vendent que des reproductions. Moi j’ai fais le choix de vendre des originaux, je tiens un peu cela de la peinture, tu produis une oeuvre unique, tu la vends. Elle n’est plus à toi, elle appartient à une autre personne et tu es content de savoir qu’elle va l’apprécier, l’accrocher et elle ne va pas rester chez toi à prendre la poussière dans un grenier ».

C’est par ces mots que commence ce nouvel épisode du podcast « Parlons livres photos », enregistré à Vitry-sur-Seine avec Marjolaine VUARNESSON, photographe, artiste.

Marjolaine partage avec nous son parcours qui l’a mené de la peinture et la sculpture à la photographie en 2014.

Elle nous emmène également dans son intimité en nous parlant des photographies de son livre « Apparitions » qui mêle imaginaire et réel avec des négatifs, des Polaroïds en couleurs et en noir et blanc.

« …un rideau qui s’envole, c’est toujours l’invitation à l’imaginaire, aux rêves et se laisser porter par ce qui se passe et ce que l’on ne maitrise pas. »

« L’histoire que raconte Apparitions c’est un rêve, c’est une femme qui rêve de l’amour idéal. On plonge dans le rêve, on plonge dans la sensualité, dans le désir, dans la solitude, dans la tristesse, dans la fragilité… »

« J’ai hérité des appareils photos de mon grand père… Je me suis vite aperçu que l’argentique allait me donner des possibilités créatives plus intéressantes que le numérique… »

« Je n’ai pas d’à priori sur l’appareil utilisé du moment que je fige ce que je vois, que ce soit à l’iPhone ou avec un appareil photo argentique. Je prends l’émotion telle que je la ressens à l’instant T. »

« La bascule entre la peinture et la photographie s’est faite progressivement sur plusieurs années. »

Liens de l’épisode :

Si vous aimé cet épisode, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #parlonslivresphotos.

Pour soutenir le podcast vous pouvez participer à mon Tipeee.

Vous pouvez également laisser une note, 5 étoiles ça serait top, ou un commentaire sur Apple Podcast. Cela favorisera le référencement.

Panier
Retour haut de page